Cuisine Congolaise

Aliments et plats congolais

Agriculture, chasse, nourriture et boissons

Moins de 2% de la terre est cultivée, et pour l'essentiel utilisée pour la consommation locale. Les peuples de la brousse récoltent ainsi fruits, champignons, miel..., ainsi que de la viande de chasse et du poisson. Il leur arrive de vendre ces produits sur les marchés locaux, ou au bord des routes. Depuis les récentes guerres et leurs conséquences (pillages, dégradation des infrastructures, communication...), l'élevage et l'agriculture à grande échelle sont en régression.

L'agriculture et la récolte apportent de nombreux légumes, tels que le maïs, le riz, le manioc, la patate douce, l'arachide, la banane plantain, la tomate, la citrouille et une grande variété de pois ou fèves, ainsi que de nombreux fruits. Ceux-ci se retrouvent à travers le pays, mais il existe d'autres productions locales. Certaines denrées sont fortement exportées, en particulier le café et l'huile de palme.

 

Poêlée de poissons 

Congolaise transportant des bananes

La nourriture congolaise est le plus souvent composée de féculents, de légumes, et parfois de la viande ou du poisson, cuisinés en plat unique ou en pot-au-feu. Les féculents sont souvent présentés sous forme de pain cuit à partir d'une pâte faite de manioc ou de maïs, appelée foufou or ougali. Pour la consommation, le foufou se présente souvent en boules de la taille d'une balle de tennis, souvent à moitié ouverte pour permettre l'humidification de la sauce. Un pain de manioc fermenté, cuit et emballé dans de grandes feuilles, la chikwangue (parfois kwanga), est également répandu à travers tout le pays. Le lituma est composé de bananes plantains écrasées et cuite sous forme de boules. La patate douce est généralement préparée de la même façon, parfois mélangée avec des arachides cuites dans certaines régions. Le riz est généralement servi avec des fèves. Pour accompagner ces féculents, existent des légumes verts dont les feuilles de manioc (sakasáka ou mpoundu), des bítekuteku (proche des épinards), mfumbwa, de l'okra ou du ngaï-ngaï (oseille). Les champignons sont appréciés, notamment chez les Lubas. Le végétarisme est inconnu, mais ces aliments sont cependant souvent mangés sans viande, pour des raisons économiques.

Le poisson est généralement au menu tout le long du fleuve, de ses affluents, de ses lacs. Il peut être cuit au four ou sur feu, bouilli, frit pour consommation immédiate, ou fumé ou salé pour une consommation différée. Il est souvent présenté sous forme de liboke (pl : maboke), des papillotes en feuilles de bananier. La chèvre est très consommée. La mwambe (ou moambe) est une préparation courante du poulet, et est une sauce à base d'arachides (plutôt que d'huile de palme comme en d'autres pays). Les insectes (chenilles, sauterelles) sont fort consommés. A l'ouest, on trouve les cossa-cossa (gambas).

Les sauces de ces plats sont généralement faites de tomates, oignons, et plantes aromatiques locales. La saveur est donnée par l'huile de palme, le sel et les piments rouges ou verts.

Parmi les boissons les plus populaires figurent la bière et le lait en poudre.

Liste des aliments congolais

 

Pili – pili poivrons piquants (mûrs et immatures)

Gambas et vers en brochettes, sauterelles grillées. Bière Skol (brasserie Bracongo)

  • Le moembé est une sauce ou un plat qui se cuisine avec une sauce souvent sans les pépins, des fruits secs, ainsi qu'avec des fruits issus du palmier africain, (elaeis guineensis), arbre situé à l'ouest de l'Afrique centrale.
  • Le chikwanga ou manioc, se cuisine et se préserve dans des feuilles de bananes. Il est de couleur sombre dans certaines parties du pays, ou presque blancs dans d'autres,
  • Le foufou est une sorte de pâte collante de farine de manioc ; il est à la base de différentes recettes comme sont le riz et les patates. Il y a plusieurs recettes comme les haricots Loso madesu na faits avec du riz.
  • Le Sombé mpondu sont des feuilles de manioc bouillies, puis fondues et cuisinées.
  • Les ndakala sont des petits poissons séchés.
  • Le pili-pili est un poivron piquant qui est servi avec presque tout, même occasionnellement séché et saupoudré sur des fruits.
 
GrèceCongo

Mises à jour automatiques

Inscrivez vous à notre liste ou notre site et informez vous immédiatement de la RD Congo et de nos activités.

PUBLICITE
Bannière
Bannière
Bannière
Created byPixelweb :: Web Solutions