Les langues de la Grèce

La langue grecque fait partie des langues indoeuropéennes. Elle constitue le seul membre d'une branche indépendante à l'intérieur de la famille des langues indoeuropéennes. Elle fait partie du cadre linguistique balkanique. Pendant l'antiquité c'était la langue la plus répandue dans la région méditerranéenne et surtout dans le sud de l'Europe. La raison en est la myriade de colonies qui avaient été établies dans par les Grecs sur les côtes méditerranéennes. Elle est arrivée à être la langue du commerce et même à le demeurer jusqu'à la fin des temps hellénistiques.

La langue grecque aujourd'hui constitue la langue maternelle d'environ 12 millions de personnes, surtout en Grèce et à Chypre. De plus, elle constitue la langue maternelle de populations autochtones en Albanie, en Bulgarie, en ARYM, (ex-République Yougoslave de Macédoine), l'Italie et la Turquie. En raison de l'émigration, la langue grecque est aussi parlée dans les pays-cibles des populations hellénophones parmi lesquelles l'Australie, le Canada, l'Allemagne, le Royaume Uni, la Russie, la Serbie et les Etats-Unis. Dans l'ensemble, on estime qu'en tout, le nombre de personnes qui parlent le Grec comme première ou seconde langue est chiffré à environ 20 millions.

La langue grecque a influencé tout comme elle l'a été par les autres langues. Des lettres grecques ont été usitées dans les sciences dans le monde entier mais souvent avec leurs significations modifiées, alors que nombre de termes qui n'existaient pas en grec, ont été inventés à base de racines grecques, souvent mélangées aux racines latines. De façon équivalente, la langue grecque a, à son tour, emprunté des mots, des significations de termes, et des structures grammaticales issues des langues pro-helléniques jusqu'aux langues contemporaines. De surcroit, elle emprunte à nouveau des mots qu'elle avait prêtés elle-même la première à d'autres langues. Cette procédure se nomme « emprunt aller-retour ».

La première écriture utilisée était le linéaire B à peu près vers le 15ème siècle avant JC. L'alphabet grec a commencé à être utilisé du 9ème siècle avant JC. En 403 avant JC a été importé ledit alphabet Euclidien. Les lettres Ϝ , Ϟ et Ϡ (digamma, coppa et sampi) ont été supprimées et les lettres H et T ont été adoptées. Durant toute l'antiquité, l'alphabet comprenait seulement les formes des lettres correspondant aux majuscules d'aujourd'hui. Il s'agit de ladite écriture microgrammatique. Cette procédure de changement de la forme des lettres majuscules fut complétée jusqu'au 9ème siècle. Aujourd'hui la langue grecque continue à s'écrire avec l'alphabet antique

 
GrèceCongo

Mises à jour automatiques

Inscrivez vous à notre liste ou notre site et informez vous immédiatement de la RD Congo et de nos activités.

PUBLICITE
Bannière
Bannière
Bannière
Created byPixelweb :: Web Solutions